The Shift Project préconise des rénovations énergétiques de niveau BBC

Parmi les neuf propositions « prioritaires » que, dans un livre intitulé « Décarbonons ! » (Editions Odile Jacob), viennent de faire – au nom du Shift Project, groupe de réflexion sur la transition énergétique – André-Jean Guérin, ancien directeur de la Fondation Nicolas Hulot, Zeynep Kahraman et Jean-Marc Jancovici, figurent la rénovation « approfondie », « de haut niveau », des logements privés construits avant 1990 et celle de l’immobilier public non-résidentiel, et ce en visant le niveau BBC, d’ici à 2050.

En ce qui concerne l’habitat ancien, le livre recommande une « décarbonation du chauffage (PAC, solaire thermique, bois) », afin de « diviser par quatre les émissions des chauffages résidentiels ». Il propose l’établissement d’une « feuille de route » nationale, avec des objectifs chiffrés de rénovation et des «points d’étape tous les cinq ans». Autres propositions : des « bouquets de travaux prédéfinis » concernant la ventilation, les fenêtres et l’isolation, ainsi qu’un « passeport efficacité énergétique obligatoire pour chaque logement », passeport établi par un « professionnel » et comportant, non seulement un diagnostic énergétique initial, mais aussi une liste d’opérations à réaliser, « avec le degré de performance de chacune d’elles ». La communication de ce passeport serait obligatoire en cas de vente, préconise le livre. Il estime possible, grâce à la rénovation, de faire passer les émissions annuelles de gaz à effet de serre des bâtiments résidentiels privés, en Europe, de 450 MtCO2eq actuellement à 600 MtCO2eq en 2050. Et il observe que, en Europe, c’est d’ailleurs en France que le potentiel de réduction de ces émissions serait le plus grand, et ce assez nettement.